• Toujours
    en vie.

  • Sempre
    vivu.

  • Contact

Bonjour et bienvenue.

Qui que vous soyez, je veux croire que si vous êtes parvenu(e) jusqu'ici, c'est pour m'avoir cherché. Quelles qu'en soient les raisons, vous venez d'obtenir —au moins— une information capitale : je suis toujours du monde des vivants.

La lumière aurorale qui vous a accueilli est celle qui m'éveille lorsque je suis chez moi, en Corse, et annonce à ma (réjouissante) soixantaine le cadeau d'un nouveau jour. Pour faire court : j'aime la vie comme à mes premiers temps, je suis encore en forme et aspire à tout, sauf à la retraite.

Pour certains, c'est déjà beaucoup et je vois d'ici leur beau sourire répondre à cette bonne nouvelle. D'autres s'en satisferont, sans éprouver le besoin d'aller plus loin. D'autres encore, gagnés par l'émotion ou le doute, hésiteront, reviendront sur la page, hésiteront encore.

Quoi qu'il en soit, j'invite celles et ceux tentés par l'aventure de nos retrouvailles, à saisir sans crainte ce fil d'Ariane, le seul de tout le WEB qui peut assurément conduire jusqu'à moi.

Considérez toutefois que cette page, mise en ligne le 20 mai 2015, est régie par une loi binaire supposée garantir son bon fonctionnement, mais pas sa pérennité. Je pourrais, en effet, changer d'avis et repartir dans le "black hole" à jamais.

En outre, tenez compte que le syndrome d'obsolescence programmée qui me frappe (ce qui, d'un certain point de vue, ne me différencie guère d'un écran plat LCD coréen) pourrait, sans préalable, avoir raison de mon obstination à rester en vie. Avouez qu'il serait ballot qu'on se rate (définitivement, cette fois) pour un clic que vous n'auriez pas osé !

Veuillez d'autant plus prêter attention aux informations que vous mentionnez et assurez-vous, en particulier, d'indiquer une adresse email valide. Pour raviver de lointains souvenirs, ne soyez pas avares de détails afin de m'aider à vous resituer.

À bientôt !.. Peut-être.

Message envoyé !